Les étudiants de l’ISP Bukavu protestent pacifiquement contre la majoration des frais académiques décidée par le Comité de gestion

PDFImprimerEnvoyer

Francais

Mardi, 06 Décembre 2016 21:47


Dans la matinée de ce vendredi 2 décembre 2016, les étudiants de l’Institut Supérieur Pédagogique (ISP) de Bukavu dans la province du Sud-Kivu ont déserté les homes et les auditoires et sont descendus dans la rue pour protester la décision de majoration des frais académiques décidée par le Comité de gestion de cette institution. Sans calicot ni autres messages écrits, ces manifestants scandaient des slogans tels « Kaningini, démissionnez ! PP (Porte-parole des étudiants) démissionnez ! », « Non à la majoration des frais académiques ».

 

Partis de leur institution, ces étudiants ont emprunté l’avenue Vamaro pour rejoindre la Place Mgr Munzihirwa sur l’artère principale de la ville, l’avenue Patrice Emery Lumumba dans la commune d’Ibanda. D’ici, ils ont pris la direction du Gouvernorat de province du Sud-Kivu situé à La Botte pour présenter leurs revendications auprès de l’autorité.

 

Lire la suite...

 

La responsable de l’Hôtel Witness séquestré par les agents du parquet général de Bukavu de 05h50 à 12h30 à son domicile

PDFImprimerEnvoyer

Francais

Mardi, 06 Décembre 2016 21:35

Ce mardi 15 novembre 2016, Madame Elysée Mudimbi Owanga, responsable de l’Hôtel Witness, a été séquestrée par les agents du Parquet Général qui ont scellé sa résidence sis avenue Kindu, commune d’Ibanda à Bukavu non loin de l’Hôtel Tanganyika à partir de 05h50. Après l’intervention de plusieurs acteurs dont la FEC, le Bureau de Coordination de la Société Civile et d’autres personnalités de la ville, elle a été libérée à 12h30. Le motif de sa séquestration serait de n’avoir pas payé la taxe dénommée IPMEA (Impôt sur Petites et Moyennes Entreprises et Artisanat) de la mairie.

Les sources sur le lieu de l’incident nous renseignent que madame n’a été ni interpelée ni convoquée par les services compétents en la matière. Selon les sources concordantes, Madame Chidundaganya qui a signé le document N°3111/PG030/021/Sec/2016 du 15 novembre 2016 autorisant la fermeture de la maison d’habitation de la victime aurait dit que c’est par mégarde que les agents du parquet général ont scellé la maison résidentielle de l’infortunée.

Lire la suite...

   

Page 1 sur 15

Afrique

Afrique – France 24 - L’Actualité Internationale 24h/24
Actualité, news en AFRIQUE, toutes les actualités africaines en direct, Maghreb, Sahel, AFRIQUE centrale, AFRIQUE de l'ouest,débats, reportages
Afrique – France 24 - L’Actualité Internationale 24h/24

In memoriam / Pascal KABUNGULU

Nouvelles

Les étudiants de l’ISP Bukavu protestent pacifiquement contre la majoration des frais académiques décidée par le Comité de gestion Les étudiants de l’ISP Bukavu protestent pacifiquement contre la majoration des frais académiques décidée par le Comité de gestion 30.11.99 - Dans la matinée de ce vendredi 2 décembre 2016, les étudiants de l’Institut Supérieur Pédag...
La responsable de l’Hôtel Witness séquestré par les agents du parquet général de Bukavu de 05h50 à 12h30 à son domicile 06.12.16 - Ce mardi 15 novembre 2016, Madame Elysée Mudimbi Owanga, responsable de l’Hôtel Witness, a ét...
L’insécurité reste récursive au Sud-Kivu 30.11.99 - L’insécurité reste récursive au Sud-Kivu Des morts et des blessés par des coupeurs de route ...
Eveil civique pour la Paix N° 03 du 08/11/2016 30.11.99 - Une valeur à intérioriser pour être respecté : apprendre des autres, respecter les temps ...
Marche de soutien à l’honorable Vital Kamerhe par les membres de l’UNC/Sud-Kivu à Bukavu Marche de soutien à l’honorable Vital Kamerhe par les membres de l’UNC/Sud-Kivu à Bukavu 30.11.99 -   Le vendredi 21/10/2016, les membres de l’UNC/Sud-Kivu et alliés à Bukavu ont organisé une ma...

Héritiers de la Justice (HJ) est une organisation spécialisée dans le domaine de la promotion et de la protection des droits de l’homme dans la Région des Grands Lacs.
Créée en 1991, Héritiers de la Justice figure parmi les toutes premières organisations des droits de la personne, nées juste après la libéralisation des activités politiques et le début du processus de démocratisation au Congo (Zaïre a l’époque) et dans la Région des Grands Lacs en général.
Héritiers de la Justice a été fondée par trois personnalités de la Région, soucieuses du niveau de répression des populations civiles sous le régime dictatorial de Mobutu ainsi que le degré d’ignorance dans laquelle croupissaient les masses paysannes, voire les populations en milieux urbains.
Apres une étude menée sur le terrain dans quelques 30 villages du Kivu, Héritiers de la Justice était convaincu que c’est a cause du fait que la population était quasi totalement ignorante de ses droits et devoirs qu’elle était victimisee.
Actuellement Héritiers de la Justice travaille avec plus de 60 organisation à la base dans les villages et villes du Kivu en particulier et dans la région des Grands Lacs en général. Ses activités sont tissées au tour de 4 domaines principaux à savoir:

  • Formation et capacitation des leaders locaux;
  • Dissémination de l'information visant à éduquer la masse sur les questions des droits de l'homme;
  • Coéxistence et acceptation mutuelle entre les communautés, la promotion de la paix à travers la facilitation d'un dialogue intercommunautaire et
  • Enseignement des droits humains et la paix dans les écoles primaires et sécondaires ainsi que le travail de lobbying et advocacy aux niveaux local, régional et international.
Nous avons 4 invités en ligne