Pharmacie de droits

PDFImprimerEnvoyer

La pharmacie des droits est un lieu d’écoute et d’orientation des indigents, victimes de violations et abus de leurs droits ainsi que des lecteurs qui affluent chaque jour au bureau de Héritiers de la Justice en quête des solutions à leurs problèmes  respectifs.

 

Si , après l’écoute des indigents et victimes de violation et abus de leurs droits,l’animateur de H.J. chargé de l’information et communication estime que les problèmes de ses interlocuteurs procèdent de lacunes dans la connaissance de leurs droits, il peut, à ce niveau, mettre à leurs disposition des documents leur permettant d’être édifiés. C’est dans ce cadre précis que  Héritiers de la Justice rend le faible fort pour qu’il revendique lui- même ses droits au quotidien.

 

Ainsi,dans les rayons de sa pharmacie des droits,H.J. met différents documents à la disposition de ces différents lecteurs. En tant qu’association des droits humains, Héritiers de la Justice dispose essentiellement des ouvrages sur les droits  humain en général, le droit en tant que science, les instruments juridiques nationaux, la paix ,l’environnement, etc.  Cette matière est disséminée dans des livres, brochures, feuillets, périodiques,  mensuels.

  

Reprenant toute la   situation des DH. Depuis   les années 94 au     Sud –kivu jusqu’à nos jours,ces rapports constituent un outil dont on ne peut se passer pour les chercheurs désireux de focaliser leurs travaux sur les différentes atteintes intervenue dans cette partie du pays.

HJ a  également produit des livrets didactiques et des recueils de poèmes de toutes les écoles du   Sud  -Kivu singulièrement les écoles pour la paix.

 

Dans le cadre qui le lie avec d’autres association, HJ réserve une place  de choix dans  sa Pharmacie des droits aux documents émanant de celles-ci  dans différents domaines.

Sans perdre sa spécificité, c’est-à-dire les droits  humains et la paix  la Pharmacie des Droits renferme également des documents sur d’autres domaines du savoir tels la géographie, l’histoire, la mathématiques, la littérature, etc.  Pour  permettre à la population d’être, grâce à son outil internet, à la pointe de l’actualité : elle tire quotidiennement de différentes site internet les informations d’ordre général  qui sont affichées sur un tableau de lecture à l’intention des lecteurs en moyenne 50 par  jour.  Toutes les 24h les informations de la veille sont remplacées par d’autre qui sont récupérées afin de constituer une véritable banque de données dans la pharmacie des droits pour des recherches ultérieures. Elèves, étudiants, chercheurs, travailleurs, chômeurs passent d’abord par HJ soit le matin, soit pendant la pause de midi soit encore le soir avant de rentrer à la maison afin de se ressourcer.

 

La pharmacie des droits constitue donc une perle qui fait de HJ un véritable centre de rayonnement dans le domaine des DH et, c’est à ce titre des tractations sont en cours pour qu’elle devienne un  centre de documentation dans la région des grands lacs.

 

Héritiers de la Justice (HJ) est une organisation spécialisée dans le domaine de la promotion et de la protection des droits de l’homme dans la Région des Grands Lacs.
Créée en 1991, Héritiers de la Justice figure parmi les toutes premières organisations des droits de la personne, nées juste après la libéralisation des activités politiques et le début du processus de démocratisation au Congo (Zaïre a l’époque) et dans la Région des Grands Lacs en général.
Héritiers de la Justice a été fondée par trois personnalités de la Région, soucieuses du niveau de répression des populations civiles sous le régime dictatorial de Mobutu ainsi que le degré d’ignorance dans laquelle croupissaient les masses paysannes, voire les populations en milieux urbains.
Apres une étude menée sur le terrain dans quelques 30 villages du Kivu, Héritiers de la Justice était convaincu que c’est a cause du fait que la population était quasi totalement ignorante de ses droits et devoirs qu’elle était victimisee.
Actuellement Héritiers de la Justice travaille avec plus de 60 organisation à la base dans les villages et villes du Kivu en particulier et dans la région des Grands Lacs en général. Ses activités sont tissées au tour de 4 domaines principaux à savoir:

  • Formation et capacitation des leaders locaux;
  • Dissémination de l'information visant à éduquer la masse sur les questions des droits de l'homme;
  • Coéxistence et acceptation mutuelle entre les communautés, la promotion de la paix à travers la facilitation d'un dialogue intercommunautaire et
  • Enseignement des droits humains et la paix dans les écoles primaires et sécondaires ainsi que le travail de lobbying et advocacy aux niveaux local, régional et international.