Histoire

PDFImprimerEnvoyer

Héritiers de la Justice est une organisation spécialisée dans le domaine de la promotion et de la protection des droits de l’homme dans la Région des Grands . Cree en 1991, tadalafil Héritiers de la Justice figure parmi les toutes premières organisations des droits de la personne, hospital juste après la libéralisation des activités politiques au Congo (Zaïre a l’époque).

Home

Héritiers de la Justice a été fondée par trois personnalités de la région, soucieuses du niveau de répression des populations civiles sous le régime de Mobutu ainsi que le degré d’ignorance dans laquelle croupissaient ces personnes. En effet, Héritiers de la Justice était convaincu que c’est a cause du fait que la population était quasi totalement ignorante de ses droits, qu’elle était victimisée.

 

Héritiers de la Justice avait ainsi défini son approches sur deux volets : promouvoir et protéger les droits de l’homme dans la région des grands lacs et au Congo, mais de manière prioritaire dans la province du Sud-Kivu.

 

Héritiers de la Justice en tant que Service des Eglises Protestantes pour les Droits Humains et la Paix, est un organisme associe a l’Eglise Protestante au Congo (Eglise du Christ au Congo, ECC). Les 13 communautés de Eglises Protestantes au Congo opérant dans la province du Sud-Kivu sont ainsi membres d’honneur de Héritiers de la Justice dont : la Communauté des Eglises de Pentecôte au Congo (CEPAC), la Communauté des Eglises Libres de Pentecôte en Afrique (CELPA), la Communauté des Eglises Baptistes au Congo, la Communauté Libre Méthodiste au Congo, la Communauté des Eglises Anglicanes au Congo, etc. 

 

En 1993, Héritiers de la Justice venait de créer 20 Comites de Médiation et de Défense (CMD) dans les territoires de Kalehe, Mwenga, Walungu, Uvira et dans la ville de Bukavu. Ces comites de médiation et de défense sont les structures de base servant de relais entre la base et l’équipe de Héritiers de la Justice. Les membres de ces CMD ont été formes dans le domaine de la défense des droits de l’homme et de la médiation. Ils documentent sur les violations des droits de l’homme dans leurs milieux respectifs et facilitent la cohabitation entre les populations.

 

En 1993, Héritiers de la Justice s’est engagée dans l’appui aux enfants victimes de la guerre du Burundi et présents a Bukavu en 1993. Un projet d’appui psychologique et sanitaire aux enfants victimes de la guerre du Burundi était ainsi mis place. Avec le génocide au Rwanda et la présence de milliers d’enfants non accompagnes, Héritiers de la Justice a crée le Centre de Promotion de la Paix auprès des Enfants (CPPE).

 

Entre 1994 et 2000, Héritiers de la Justice est passée à une phase se consolidation sur la plan institutionnel et sur le plan professionnel. 3 programmes de formation ont été mise en place (formation des artisans de paix, formation des moniteurs juridiques, formation des agents publiques). Aussi des activités d’assistance juridique et judiciaire aux indigents et victimes de violations, ainsi que des personnes vulnérables.

 

Héritiers de la Justice a commence la publication d’un bulletin Haki Yetu (sur les droits humains), le bulletin Salaam (sur la promotion de la paix auprès des enfants). Des rapports synoptiques sur la situation des droits humains dans la région.

     

Actuellement Héritiers de la Justice est probablement l’organisation locale des droits de l’homme et de promotion de la paix la plus grande et la plus active dans la région des des grands lacs. Héritiers de la Justice est membre du Conseil National Des ONG (CNONGD), membre fondateur de la Ligue des Droits de la personne dans la Région des grands Lacs (LDGL), membre fondateur du Conseil pour la Paix et la Réconciliation (COPARE),  du Réseau des ONG des Droits de l’Homme du Sud-Kivu (RADHOSKI), membre du One World, de Coalition for Peace in Africa, etc.

 

Héritiers de la Justice emploie actuellement 12 agents composes des Juristes, des sociologues, des politologues, etc a son siège a Bukavu, a 23 Comites de Médiation et de Défense, 36 Sous Comites a travers le Sud-Kivu, et assure l’accompagnement de quelques 60 organisations de bases paysannes.

Héritiers de la Justice (HJ) est une organisation spécialisée dans le domaine de la promotion et de la protection des droits de l’homme dans la Région des Grands Lacs.
Créée en 1991, Héritiers de la Justice figure parmi les toutes premières organisations des droits de la personne, nées juste après la libéralisation des activités politiques et le début du processus de démocratisation au Congo (Zaïre a l’époque) et dans la Région des Grands Lacs en général.
Héritiers de la Justice a été fondée par trois personnalités de la Région, soucieuses du niveau de répression des populations civiles sous le régime dictatorial de Mobutu ainsi que le degré d’ignorance dans laquelle croupissaient les masses paysannes, voire les populations en milieux urbains.
Apres une étude menée sur le terrain dans quelques 30 villages du Kivu, Héritiers de la Justice était convaincu que c’est a cause du fait que la population était quasi totalement ignorante de ses droits et devoirs qu’elle était victimisee.
Actuellement Héritiers de la Justice travaille avec plus de 60 organisation à la base dans les villages et villes du Kivu en particulier et dans la région des Grands Lacs en général. Ses activités sont tissées au tour de 4 domaines principaux à savoir:

  • Formation et capacitation des leaders locaux;
  • Dissémination de l'information visant à éduquer la masse sur les questions des droits de l'homme;
  • Coéxistence et acceptation mutuelle entre les communautés, la promotion de la paix à travers la facilitation d'un dialogue intercommunautaire et
  • Enseignement des droits humains et la paix dans les écoles primaires et sécondaires ainsi que le travail de lobbying et advocacy aux niveaux local, régional et international.