Grassroots

PDFImprimerEnvoyer

find helvetica, cialis sale sans-serif;">Defence and Mediation Committees (CMD)

 

 

 

cialis helvetica,sans-serif;"> 

Defense and Mediation Committees (CMD) are representations of Heritiers de la Justice  at grassroots levels.They are generally  composed of local leaders (pastors, teachers, nurses, civil servants, …). Currently there are 21 CMDs spread out all over the province of South Kivu. In their turn, these CMDs have established in various villages substructures named “Sous-CMD”.

 

What role do CMDs play? They popularize human rights at the village scale. They enquire  about and monitor human situations. They facilitate mediation and reconciliation between individuals, families and communities.

 

CMDs are substantially trained in human rights and conflicts management by Héritiers de la Justice. The committee of  each CMD was trained in human rights matters, knowledge of the congolese laws, conflict prevention and resolution. A number of office supplies and other effects are provided in order  to facilitate their work: bicycles, portfolios, boots, and some operating expenses depending on the means of Héritiers de la Justice. 

 

 Hereafter the villages in which Héritiers de la Justice have CMDs:

  • Bagira

  • Kadutu

  • Ibanda

  • Muku

  • Ibanda/Ngweshe

  • Bideka

  • Kaziba

  • Kamanyola

  • Sange

  • Luvungi

  • Lemera

  • Uvira

  • Fizi

  • Nyabibwe

  • Bunyakiri

  • Kalonge

  • Mwenga

  • Kalambi

  • Kitutu

  • Kamituga

Héritiers de la Justice (HJ) est une organisation spécialisée dans le domaine de la promotion et de la protection des droits de l’homme dans la Région des Grands Lacs.
Créée en 1991, Héritiers de la Justice figure parmi les toutes premières organisations des droits de la personne, nées juste après la libéralisation des activités politiques et le début du processus de démocratisation au Congo (Zaïre a l’époque) et dans la Région des Grands Lacs en général.
Héritiers de la Justice a été fondée par trois personnalités de la Région, soucieuses du niveau de répression des populations civiles sous le régime dictatorial de Mobutu ainsi que le degré d’ignorance dans laquelle croupissaient les masses paysannes, voire les populations en milieux urbains.
Apres une étude menée sur le terrain dans quelques 30 villages du Kivu, Héritiers de la Justice était convaincu que c’est a cause du fait que la population était quasi totalement ignorante de ses droits et devoirs qu’elle était victimisee.
Actuellement Héritiers de la Justice travaille avec plus de 60 organisation à la base dans les villages et villes du Kivu en particulier et dans la région des Grands Lacs en général. Ses activités sont tissées au tour de 4 domaines principaux à savoir:

  • Formation et capacitation des leaders locaux;
  • Dissémination de l'information visant à éduquer la masse sur les questions des droits de l'homme;
  • Coéxistence et acceptation mutuelle entre les communautés, la promotion de la paix à travers la facilitation d'un dialogue intercommunautaire et
  • Enseignement des droits humains et la paix dans les écoles primaires et sécondaires ainsi que le travail de lobbying et advocacy aux niveaux local, régional et international.